J'ai remarqué qu'à chaque tournant de ma vie je recommence à rêver de toi.

J'ai beau ne pas aimer la personne que tu es devenu, nos souvenirs ensemble seront toujours là.

Tout s'efface lentement, mais je crois que je ne pourrais jamais écouter certaines chansons sans me rappeler les étoiles, l'air chaud de Casa, les petits taxis pour aller te voir, les lancers de coussins, ton haut de pyjama gris, la joie que j'avais de te voir à la récréation.

Tu ne verras jamais ces mots, et je ne le tes dirai probablement jamais. Malgré les chemins radicalement différents qu'on a pris, j'espère qu'au fond de toi, tu ressens la même chose que moi.